05/12/2006

Maladies chroniques et ravages des métaux lourds

Pourquoi des métaux lourds dans notre organisme ?

Pour la simple et bonne raison que des pollutions diverses encrassent notre organisme par différentes infiltrations.

1. Les amalgames dentaires contenant du mercure.

2. Les vaccins dont les adjuvants contiennent mercure et/ou de l’ aluminium.

3. Les diverses pollutions dont les cabinets dentaires, les résidus du tannage du cuir, certains médicaments, les gaz d’échappement, les pesticides, etc ....

Quels rôles jouent ces métaux lourds dans notre corps ?

1. Ils jouent un rôle primordial dans toutes les maladies chroniques (maladie de Crohn, maladie de Dupuytren, scléroses en plaques, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, sclérose latérale amyotrophique, certaines tumeurs et lymphomes, autisme, maux de tête, migraines, neuropathies, hyperactivité. La plupart de ces maladies lèsent le système nerveux.

2. Ils conduisent à des maladies chroniques. Les infections se logent là où se trouvent les dépôts de métaux lourds. (mycoses, infections bactériennes à mycoplasmes et virales).

La plus grande erreur de la médecine est de traiter l’infection sans éliminer les métaux lourds.

Des recherches effectuées en laboratoire sur plusieurs sujets mirent en évidence plus de 70 produits chimiques sur toutes les personnes soumises à l’examen, sans exception. La plupart étaient en bonne santé.
Vu l’importance significative du mercure dans l’accumulation des toxines lorsque ce dernier est evacue les autre toxines s’évacuent d’elles-mêmes.

Neurotoxiques et produits carcinogènes

Puisque les maladies chroniques sont occasionnées par les produits que nous ingérons, d’une manière ou d’une autre, il est utile de savoir :
Que tous les poissons contiennent du mercure. Plus le poisson est grand, plus il est contaminé.

Ceci n’est pas contestable. En effet, nous savons que beaucoup de produits phytosanitaires contiennent des métaux lourds. Bien que cela puisse paraître incroyable nous n’avons pas besoin de mercure ou de métaux lourds dans ces poisons pour faire disparaître le parasitisme des cultures. Un apport de sulfate de magnésie sur terre calcaire, de dolomie sur terrains acides et du compost sain réduisent de façon drastique le parasitisme. (environ 2/3). Les oiseaux, les prédateurs, s’ils ne sont pas détruits par les engrais et herbicides font le reste. D’autre part il est parfaitement démontré que, même si nous ne sommes pas victimes d’un manque radical de vitamines, nous sommes fortement carencés puisque les pesticides bloquent ces dernières. Sans un apport correct en nutriment, nous pouvons être victimes de maladies coriaces par manque de défenses immunitaires. Il faut vaincre ce cercle vicieux, ceci nous appartient. (Cancers, maladies cardio-vasculaires).

Le cycle des neurotoxiques

Les neurotoxiques sont filtrés en permanence par le foie. Elles sont transportées par la bile dans l’intestin. 100% de ces dernières sont réabsorbées et c’est un cycle sans fin maintenant le corps dans la maladie chronique.
Quels sont les signes principaux d’empoisonnement au mercure ?
- Douleurs intenses, particulièrement au niveau des reins et de la colonne vertébrale.
- Paresthésie (fourmillements, picotements)
- Insomnies
- Dépression
- Troubles des sens (audition, odorat, du goût, parodontoses).
- Troubles de la mémoire (oubli d’une pièce à l’autre de l’objet cherché).

Si tout est empoisonné ou presque, quelle doit être notre attitude ?

En attendant que nos actions conjuguées fassent faire une volte-face aux pollueurs, que nous puissions dépolluer la terre et qu’il ne reste plus une seule décharge même contrôlée, mais bien que tout soit recyclé avec l’abandon de la majeure partie des produits chimiques, il nous est conseillé de balayer devant notre porte en mettant un programme de désintoxication pour nous-mêmes.

Ne doit-on qu’extraire les métaux lourds du corps pour être guéri ?

Les travaux de Kinghardt et de Patricia Klein spécialisés dans les maladies neurologiques des enfants et des adultes révèlent que l’on procède toujours de la même façon.
On fait sortir les métaux lourds, puis on réajuste les acides gras.
Drainer par l’homéopathie est une illusion

POURQUOI ?

Parce que les dommages provoqués par les vaccinations, (cas de l’autisme, de l’épilepsie, pour les enfants) on parle de 33 vaccinations en Amérique, 22 en France, atteignent les enzymes du métabolisme des acides gras. Ces enzymes sont endommagés en profondeur. Il faut alors administrer suffisamment d’acides gras polyinsaturés pour que les enzymes affaiblis emmagasinent les graisses indispensables au bon fonctionnement du système nerveux.

Peut-on réparer le cerveau ? peut-on attendre des améliorations ?

La réponse et les résultats de Klinghardt et de Klein sont sans équivoque. C’est oui !
Il est nécessaire cependant de redonner au cerveau les composants dont il a besoin d’éliminer ceux qui lui sont étrangers.
Il ne faut pas oublier que les cellules nerveuses savent fort bien fonctionner si l’on peut reconstruire, grâce aux lipides, tout le système de transmission d’information et d’élimination des déchets.

Des éléments de nutrition pour réparer les cellules nerveuses

Il faut également savoir que la vitamine F dénomme un groupe de substances qui sont toutes des acides gras polyinsaturés. Cette vitamine est indispensable à la synthèse des prostaglandines et de plusieurs acides aminés.
Ils s’appellent acides linoléniques, linoléiques, arachidoniques. L’organisme humain peut dériver l’acide arachidonique – très important pour les fonctions cérébrales - de l’acide linoléique, contenu dans les huiles vierges de tournesol, lin, sésame, carthame, chanvre.
Une intoxication aux métaux lourds endommage les lipides de la membrane cellulaire. Si l’on ne répare pas ces altérations par des apports conséquents de ces acides gras les patients ne peuvent pas voir leur état s’améliorer nettement.
Abandonner à tout jamais les huiles qui ne sont pas de première pression à froid.

Comment bénéficier du bienfait des huiles pour la cellule nerveuse ?

Pour bénéficier des bienfaits des huiles, il faut pouvoir les digérer. La digestion des lipides commence dans le pancréas. Il faut ensuite des acides biliaires dans l’intestin grêle pour émulsifier les graisses, les rendre solubles pour être assimilées. L’absorption des graisses est un processus complexe surtout pour les personnes intoxiquées chez qui le pancréas et la vésicule biliaire ne fonctionnent pas correctement.
La bile est importante car elle présente deux particularités dans le contexte présent :
- Elimination de toutes les toxines de l’environnement et d’une partie des métaux lourds.
- Absorption des huiles qui contribuent à réparer les lésions cérébrales et neurologiques. Dans la membrane cellulaire, les phospholipides accueillent les acides gras.

Lors d’une désintoxication, il faut à tout prix éviter les hydrates de carbone. Par une consommation trop importante d’hydrate, il y a production d’une enzyme qui gêne les cellules nerveuses perdant les acides gras qu’elles contiennent. Les résultats sont impressionnants lorsque les patients arrêtent de consommer des produits concentrés en hydrate de carbone (pain, gâteaux, pâtes, riz, céréales).

Employer un régime simple, composé de légumes, d’oléagineux, de fruits, des œufs, un peu de viande et de poisson.

N-B : La cassette intitulée « Les métaux lourds et leurs effets sur la santé » a été enregistrée le 31 0ctobre 2001.
Elle peut être commandée auprès de la pharmacie suisse du Dr Kälin en téléphonant au 00.41.55.418.40.70.

Commentaires

peut on rencontrer des médecins qui soignent cette maladie sur Paris

Écrit par : CASADO | 29/10/2007

Pouvez-vous m'envoyer un mail asl.bretagne@orange.fr, je vous donnerai des adresses par retour.
A bientôt

Écrit par : Réponse de ASL | 07/11/2007

Bonjour :)
Merci pour cet article si clair, qui récapitule bien le sujet !
En ce qui concerne la teneur en mercure, qu'en est-il des crustacés ? gambas, huitres etc...
Merci d'avance
Johelle

Écrit par : Thomine D. | 24/03/2009

Le mercure dentaire vient en tête des métaux lourds posé à hauteur de 15 tonnes par an dans la bouche des français.
Des solutions alternatives existent mais il faut bien les connaître pour faire un choix éclairé :
http://www.holodent.com/article-13298854.html

Il faut absolument limiter l'emploi du métal qui n'est pas fait pour séjourner en bouche ou dans le corps (titane y compris).

Écrit par : Estelle Vereeck | 05/12/2009

bonjour,que pensez vous du klamath,associé au regime du groupe sanguin(O=

Écrit par : dorge | 07/07/2012

bonjour,que pensez vous du klamath,associé au regime du groupe sanguin(O=

Écrit par : dorge | 07/07/2012

J'habite la region PACA. Je souhaite connaitre des professionnels de santé qui croient en la contamination par les métaux lourds.Car à ce jour, tous ne sont pas conscients de ces dégats.
Pouvez vous me communiquer des noms .
Merci

Écrit par : imbert | 03/06/2013

Écrire un commentaire